Galerie

La fête au village !

Photo Didier Berger. Voir toutes les autres sur ce lien. 

L’ Association de la Ratiche Royale a sorti les petits plats dans les grands pour fêter ses champions, ce vendredi 9 mars 2012. Et quels champions ! Nous nous sommes suffisamment mis en avant, dans les articles précédents, pour ne pas récidiver. Disons, en toute simplicité, que nous sommes aujourd’hui le premier club du Dauphiné-Savoie au bout d’un an de compétition, pour une association crée en juin 2010.
A l’Académie d’Echecs d’Aix-les-Bains, tu apprends la marche des pièces, 48h plus tard tu résous les mats en 3 coups en administrant la dernière nouveauté au 23e de la variante du pion empoisonné de la défense Najdorf.

D’accord, nos chevilles enflent un peu, et nous avons à nous améliorer dans beaucoup de domaines. Nous n’avons même pas d’arbitre, ni même de tournois rapides réguliers.
Ca va venir. Mais, avec 8 qualifiés, excusez du peu, pour le Championnat de France des jeunes, nos baskets deviennent vraiment très étroites.

Dans un discours lénifiant et pour tout dire consternant, le président, Jean-Pierre Mercier, c’est à dire moi-même, parla, bruni par le soleil * de mars, avec une verve et un entrain qui ne lui étaient pas coutumiers.
Pire, quand quelques lèche-bottes, des fayots de service, déclamèrent que, tout ça,
c’ était grâce à lui, le président en manque d’exercices laissa échapper un cri du coeur :

 » Oui, c’est vrai !! « 

Il ajouta, et je m’en souviens bien puisque j’étais là :   » je ne suis qu’un chef d’orchestre. Un bon chef d’orchestre, je vous l’accorde. Mais existe-t-il, Mesdames et Messieurs, petits poireaux, un chef d’orchestre sans musiciens, quelque part dans ce vaste monde ? Existe-t-il un bon chef d’orchestre sans bons musiciens, bande de bons à rien ?
Hein, je vous le demande un peu, je vous laisse 5 minutes pour y réfléchir.  »
Et il reprit du gâteau en répétant sentencieusement la même tirade la bouche pleine, car il faut toujours dire deux fois les choses lorsque l’on est un bon professeur, c’est bien connu, surtout pour les retraités qui ont les esgourdes un peu ensablées, comme ce soir dans cette salle.
Tandis que certains nettoyaient leurs lunettes, chaque petit champion fut ensuite acclamé par une foule immense de 25 personnes.
De véritables petites stars qui font leurs débuts dans le monde cruel des échecs.

On reconnut, pêle-mêle:

Estée Aubert, vice-Championne poussine du Dauphiné-Savoie.

Mathis Sabatier, vice-Champion poussin du Dauphiné-Savoie, licencié à Annecy.

Konogan Berger, 4e chez les poussins.

Romane Sabatier, vice-Championne petite poussine du Dauphiné-Savoie, licenciée à Annecy.

Laurane Aubert, Championne du Dauphiné-Savoie chez les Benjamines, qui tient à garder l’anonymat à tout prix. Même pas c’est elle.

Eugène Nazarchuk, Champion du Dauphiné-Savoie chez les minimes,qui ne veut surtout pas se laisser distraire, de peur de perdre une tour.

Et notre Virginie Ludwiczak nationale, qui est qualifiée d’office pour le Championnat de France, et qui est Championne de France junior 2011 en parties rapides.

Liliane, toujours aussi gentille sous ses airs de pas commode, sortit alors le couteau pour faire Fxh7+ dans la pâtisserie, véritable coup d’envoi pour la dégustation du gâteau surprise, préparé par la maman d’Eugène, Aliona (photo en dessous).  On a de bonnes relations à la Dent du Roi, Aliona travaille dans  une boulangerie renommée dans les environs, la boulangerie de La Biolle.
Le gâteau aux fruits régala toute la galerie. Quelle dégustation !

La soirée se poursuivit sous forme de petits centres d’intérêts aux quatre coins de la salle : blitz endiablés, film de dragons (brrr…)  pour les enfants en définition blue-ray, champagne pour les grands qui refirent le monde. Les boissons, les plats salés, les desserts sucrés apportés par les convives furent largement suffisants pour contenter tous le monde ce soir-là, ainsi que l’auteur de ces lignes, plusieurs jours durant. Pour les absents, rendez-vous a été pris par émail pour le mercredi suivant à 17h, pour une séance de rattrapage.

En voici un petit échantillon:

2e en bas en partant de la gauche, Manon Bajulaz, Championne Dauphiné-Savoie chez les petites poussines. 4e sur cette même rangée, Antoine Petitjean, Vice-Champion Dauphiné-Savoie petit-poussin. Derrière avec le pul rayé, Pierre Charbonnier, Champion du Dauphiné-Savoie petit poussin. Nous avons regretté l’absence d’ Eléa Aubert, grippée, et néanmoins Championne du Dauphiné-Savoie chez les poussines.

Les liens:

Les photos du vendredi de Didier Berger
Photos et vidéos journée du mercredi
Photos et vidéos soirée du vendredi 

Jean-Pierre Mercier

* Parla Bruni, elle est bonne, hein ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s