Galerie

Championnat de France d’échecs à Nîmes : 4e jour

Ce mardi  17 avril a vu l’entrée en lice des petites catégories.
Les installations sportives mises à la disposition de la FFE sont gigantesques à Nîmes, tout comme les distances à parcourir d’un endroit à l’autre.
Cela pose de nombreux problèmes. Où se poser ? Lorsque l’on chercher quelqu’un un seul aller-retour entre la salle de jeu des grandes catégories et celle des petites catégories, cela fait une borne … Et si l’on fait plusieurs aller-retour, on a vraiment intérêt de ne pas être venu au championnat en talon-aiguille.
Ce qui n’est bien sûr pas le cas de l’auteur de ces lignes, je vous rassure tout de suite, bande de petits galopins.

Cela étant dit, une fois que l’on a ses repères, on s’organise. Ainsi, le campement d’Aix-les-Bains sera dans la salle d’analyse des petites catégories, qui est suffisamment grande et spacieuse pour nous accueillir … à condition qu’il ne pleuve pas. La ligue du Dauphiné-Savoie , elle, a investi la salle d’analyse des grands, et y fait un travail remarquable.
L’hôtel Ibis Ouest est notre salle d’analyse du matin, où nous disposons d’espace confortable et d’ordinateurs.

Voici donc un compte-rendu plus détaillé plus technique.

Petites poussines
Romane Sabatier, que nous n’avons toujours pas vue, marche bien, pour son premier championnat de France : il est important de marquer sa première victoire, et elle l’a fait.
Romane est 35e avec 1 pt sur 2 et une perf. à 1131.

Petits poussins
Pierre Charbonnier est tombé sur un cador à la première ronde, et le élo l’a visiblement impressionné, il a perdu une tour en 9 coups. Il s’est calmé ensuite, mais il était trop tard. Son adversaire Benoît Poulet, avait 400 pts élo de plus (1401), ce qui est dur pour une première rencontre.
Il reprend confiance en lui après une victoire convaincante dans la suivante.
Pierre Charbonnier est 37e avec 1 pt sur 2 et une perf. à 1260 élo.

Nous sommes inquiet pour Antoine. Il a fait une bonne première ronde et s’est incliné tard dans la partie, au 53e coup. Cela a sapé sa confiance en lui, et, dans la seconde, une fourchette dame tour a laminé sa position. Les remontrances de son entraîneur (moi-même) , qui a bien noté que sa feuille de partie était également très chahutée, n’ont pas arrangé l’affaire, et le petit bonhomme a le moral en berne. Les échecs sont un sport très difficile, surtout dans ces moment-là.
Antoine Petitjean est 75e avec 0 pt sur 2 et une perf. à 500 élo. 

Poussines
C’est le royaume des soeurs Aubert, dont on est en droit d’attendre les meilleurs résultats.
Excellente qualité de jeu pour Eléa, qui a eu cette année des chutes de moral très importants dans plusieurs tournois. Eh bien, ce ne sera pas le cas ici : excellente qualité de jeu, même si elle s’est inclinée une fois.
Eléa Aubert est 35e avec 1 pt sur 2 et une perf. à 1272

Sa soeur Estée développe un style puissant. Elle remporte sa première partie et rencontre, dans cet appariement fort-faible, l’une des meilleures de sa catégorie dans la seconde. Elle a été l’une des dernières à finir, et nous avons pu noter que son père, droit comme un I, qui attendait à la sortir du gymnase, ne s’est jamais assis un seul instant pendant toutes ces heures. Estée, avec qui nous avons beaucoup travaillé cette année la résistance et la patience pour maîtriser son impulsivité,  partage le point face à Dodart Marion (1520!).
Estée Aubert est 19e avec 1,5 pt sur 2 et une perf élo à 1458 

Open B
Mathilde nous a fait sourire lors de la première ronde, avec une partie panique où elle dispose des noirs : 1.e4 e5 2.Dh5! g6 ? (osé) 3.Dxe5+ et 4.Dxh8.
C’est très important ensuite de rectifier le tir sous peine de sombrer. Ce qu’elle a fait, en exhibant fièrement une belle victoire et une belle feuille de partie, très bien notée, dans la seconde ronde. Ca y est, Mathilde, qui fait partie de la nationale 1 féminine désormais mythique à Aix-les-Bains, est dans la course, ouf!
Mathilde Petitjean est  48e avec 1 pt sur 2 et une perf. à 1122 élo.

Poussins
Mathis. Je n’ai pas encore vu, ni ses parties. Il a perdu la 2e partie face à Malassagne Gabriel (1350 élo), actuellement premier de l’épreuve. C’est très moyen en regard de ses capacités et de ses nombreux entraînements à Aix, Annecy, et même à Grenoble, mais, une fois qu’il aura pris son rythme, ça va dépoter !
Sabatier Mathis est 55e avec 1 pt sur 2 et une perf. à 1340. 

Benjamines
C’est un peu le drame de la journée, et je n’oublierai pas de sitôt le regard embué de la pauvre Laurane au sortir de sa salle de jeu. A l’issue d’une partie vraiment splendide où elle domine, avec un style actif, tout l’échiquier, Laurane veut conclure en beauté et commet un sacrifice sur le roque, qui s’avérera complètement faux. Son adversaire, Célia Dufaud 1480, remporte la partie sans avoir rien fait du tout et s’inscrit en 5e position au classement général ! C’est là toute l’ingratitude de ce sport, et cela n’arriverait pas au tennis, où personne ne peut vous reprendre rétroactivement un set gagné! Non mais sans blague.
Laurane Aubert est 22e avec  3 pts sur 5 et une performance élo à 1626. 

Juniors
Dans ces catégories-là, le débat est intéressant car les parties sont de haut-niveau. Virgnie rencontrait ce jour la favorite de l’épreuve, qui a déjà remporté des titres, Oriane Soubirou.
Une jeune fille que je connais très bien, entraînée personnellement par le grand maître Yannick Gozzoli, de Marseille, cong.
Nous nous sommes préparés pendant 3/4 d’heure et le match des entraîneurs s’est soldé par la victoire de JPM ! Virginie a pris l’avantage dans l’ouverture. Le milieu de partie fut très complexe, et Vivi avait pour consigne de marquer le but, dans un tournoi où elle ne pourrait pas très bien figurer, en l’état actuel des choses. Disons-le: dans la 2e phase de la partie, l’Aixoise a été clairement dominée, tant sur l’échiquier qu’à la pendule. Mais, comme toujours, elle a fait ce qu’elle a pu, avec un grand courage.
Virginie Ludwiczak est 10e avec 1 pt sur 5. 

En observateur avisé à partir de la Savoie, Didier Berger nous donne son sentiment :

Nous avons suivi avec intérêt le début des 7 nains (ils sont vraiment 7 !) et la suite de Blanche (Virginie) et Neige (Laurane).
Blanche et Neige ont perdu mais certainement en combattant vaillamment.
Les 7 nains ont commencé piano sauf Estée qui est déjà à pleine vitesse.
Continue comme ça, c’est super.
5 nains avec 1 victoire et 1 défaite : c’est bien à ce niveau.
Peut-être un petit soucis sur la deuxième partie de Mathis ?
Petit Pierre et Éléa semblent à leur niveau.
Super pour Romane et Mathilde qui ont marqué leur premier point en fin d’après-midi.
Pour Antoine, pas de panique : c’est juste un tour de chauffe pour prendre la mesure des lieux.
Demain matin, tu marques ton premier point.
Félicitations à tous !
Reposez-vous bien ce soir.
Continuez à vous surpasser, vous ferez plaisir au Prince Charmant… euh, je veux dire à Jean-Pierre… À moins que ce ne soit qu’une seule et même personne (?).
À demain pour la suite de vos aventures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s