Galerie

Lire et comprendre une grille américaine

Vous avez fait un tournoi (ou un de vos enfants en a fait un) et pour voir les résultats, vous consultez la grille américaine.
Problème, vous ne comprenez pas toutes les données.
Pour vous aider à y voir plus clair, voici l’analyse d’une grille américaine (celle des petits poussins lors du championnat de Ligue jeunes 2013).

GA petits poussins Ligue 2013

Explications

Pl : classement du joueur (sa place)
Exemple : Antoine a terminé troisième du championnat

Nom : nom et prénom du joueur

National : classement en points Elo du joueur (parties longues).
Il existe 2 classements en parties longues : National et Fide (international)
F après le nombre de points Elo signifie que le joueur a un classement Fide.
N signifie qu’il a un classement National.
E signifie qu’il n’a pas encore de classement en parties longues et que le nombre de points Elo est Estimé.

Cat. : catégorie du joueur
PpoM (petit poussin) et PpoF (petite poussine) : jusqu’à 7 ans,
PouM (poussin) et PouF (poussine) de 8 à 9 ans,
PupM (pupille) et PupF (pupillette) de 10 à 11 ans,
BenM (benjamin) et BenF (benjamine) de 12 à 13 ans,
MinM (minime) et MinF (minimette) de 14 à 15 ans,
CadM (cadet) et CadF (cadette) de 16 à 17 ans,
JunM et JunF (junior) de 18 à 19 ans.

Fede : fédération du joueur
Ici, la fédération est représentée par son drapeau. On remarque que tous les participants sont français.

Ligue : ligue du joueur
Ici, DSA = Dauphiné Savoie (normal, c’est le championnat jeunes de la Ligue Dauphiné-Savoie)

R 1, R 2… R 7 : résultat des rondes (R 1 = Ronde 1)
+ = – > ou < donne le résultat de la partie :
    + : gain
    – : perte
    = : match nul   
    > : gain par forfait (l’adversaire n’a pas joué ou absente)
    < : perte par forfait (le joueur n’a pas joué contre son adversaire)
X : la place de l’adversaire dans le classement (ici X appartient à [1..10])
N ou B : la couleur du joueur pendant la partie avec N pour les noirs et B pour les blancs
Exemple : ronde 2 pour Antoine (R 2).
+ 2B signifie qu’il a battu le deuxième (Arthur) et qu’il jouait avec les blancs.
Un champ vide sous le numéro de la ronde signifie que le joueur n’a pas été apparié (absent du tournoi au moment de l’appariement).

Pts : nombre de points du joueur avec 1 point pour 1 victoire, 1/2 point pour 1 match nul et 0 pour 1 défaite.
Exemple : Antoine a marqué 5 points sur 7 (7 rondes) avec 5 victoires et 2 défaites.

Tr., Bu. et Cu : les 3 systèmes de départage utilisés ici (dans l’ordre 1.Tr, 2.Bu et 3.Cu).
Il existe d’autres systèmes de départage.
Ces critères de départage permettent de classer les joueurs ayant obtenu le même nombre de points.
L’ordre des critères de départage est décidé par l’arbitre qui les définit au début du tournoi selon le type de tournoi et les Elo des participants (homogènes ou pas).

Bu. : Buchholz (2ème système de départage utilisé ici)
Le Buchholz correspond à la somme des points marqués par tous les adversaires rencontrés.
Le principe de Buchholz est le suivant : dans le cas où deux joueurs ont le même nombre de points, le joueur qui a gagné contre des adversaires mieux classés (donc théoriquement plus forts) est placé devant.
Exemple : les adversaires de Maxence ont marqué 2 points (Tom) + 1 point (Hovhannes) + 6,5 points (Gilles) + 5 points (Antoine) + 5,5 points (Arthur) + 5 points (Clément) + 3 points (Quentin) soit 28 points.
Maxence a donc un Buchholz de 28.

Tr. : Buchholz tronqué (1er système de départage utilisé ici)
Le Buchholz tronqué correspond à la somme des points marqués par les adversaires rencontrés en retirant le score de l’adversaire ayant marqué le moins de points.
Exemple : on reprend le Buchholz de Maxence (28). Si on enlève le score de l’adversaire ayant marqué le moins de points (Hovhannes – 1 point), on obtient un Buchholz tronqué de 27.

Cu. : Cumulatif (3ème système de départage utilisé ici)
C’est la somme des scores progressifs.
Après chaque ronde, le joueur a un score provisoire. Ces scores accumulés donne le total du Cumulatif.
Le principe est d’accorder plus d’importance aux parties jouées au début du tournoi, souvent contre des adversaires plus forts. Ce critère est un moyen de lutter contre les joueurs qui essayent de perdre au début du tournoi pour pouvoir rencontrer des joueurs plus faibles par la suite.
Exemple : Antoine a perdu les rondes 3 et 4 et gagné les 5 autres rondes.
Ce qui donne :
R1 R2 R3 R4 R5 R6 R7
1 point 1 point 0 point 0 point 1 point 1 point 1 point
Décompte :
Après la ronde 1 : 1 point
Après la ronde 2 : 1 point + 1 point = 2 points
Après la ronde 3 : 2 points + 0 point = 2 points
Après la ronde 4 : 2 points + 0 point = 2 points
Après la ronde 5 : 2 points + 1 point = 3 points
Après la ronde 6 : 3 points + 1 point = 4 points
Après la ronde 7 : 4 points + 1 point = 5 points
Ce qui lui donne un cumulatif de 1 + 2 + 2 + 2 + 3 + 4 + 5 = 19

5 commentaires sur “Lire et comprendre une grille américaine

    • Après quelques recherches :
      La colonne Perf correspond à la performance du joueur dans le tournoi.
      La colonne FFE correspond à la performance selon les critères de FFE . Ce calcul élimine certaines parties non conformes (par exemple, quand la différence des deux joueurs est trop grande) et est basé sur des Elos FFE (les adversaires ayant un Elo estimé ne sont pas pris en compte).

  1. Pingback: La course folle de Konogan à Villard de Lans « Académie d'échecs d'Aix-les-Bains

  2. Pingback: Le 8e Trophée Roland Pérolini à Seynod (Annecy) : tous les résultats ! | Académie d'échecs d'Aix-les-Bains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s