Galerie

Deuxième rapide de Chambéry

Le deuxième rapide de Chambéry a eu lieu dimanche 21 avril à la Maison des Associations.
Deux tournois étaient au programme :
– tournoi accession réservé aux jeunes de moins de 14 ans ayant un Elo rapide inférieur à 1400 ;
– tournoi principal, pour les autres joueurs.

Tournoi accession :

_MG_0133

Onze jeunes participent à ce tournoi.
Parmi eux, on trouve un aixois : Rodolphe Frion (1340).

_MG_0081

Avec son classement rapide (le plus élevé des participants), Rodolphe fait figure de favori.
Avec trois défaites dans les premières rondes face aux chambériens Thomas Musy et Houssin Bendella et au grenoblois Julien Horvat (trop de pression ou trop sûr de lui ?), il laisse passer sa chance.
Il se ressaisit en fin de tournoi en battant le futur vainqueur, Laurent Sylvestre-Baron.
Ce sera d’ailleurs la seule défaite de l’annécien.
Laurent Sylvestre-Baron remporte donc la compétition avec 9 points sur 10 devant Thomas Musy (8,5 points/10) et le grenoblois Julien Horvat (7,5 points/10).
Rodolphe termine à la quatrième place avec 7 points sur 10.
Il a toujours le même défaut : celui de croire qu’il a gagné (face à un adversaire moins bien classé) ou perdu (face à un adversaire mieux classé) la partie avant de l’avoir joué.
Lorsqu’il ne fera plus de complexe (de supériorité ou d’infériorité selon le cas), il sera beaucoup plus régulier et deviendra vraiment redoutable.

GA rapide accession 2013c

Tournoi principal :

50 joueurs ont participé au tournoi principal dont 8 jeunes (3 cadets, 1 minime, 1 benjamin et 3 pupilles).
Parmi eux, trois aixois avaient fait le court déplacement : Eugène Nazarchuk (1820), Manuel Buinier (1720) et Konogan Berger (1580).
La compétition était très relevée avec 13 joueurs avec un classement rapide à plus de 2000 points Elo.
Le tournoi est remporté par le grenoblois Lucas Di Nicolantonio (2310) avec 8 points sur 9 devant le bressan Murtez Ondozi (2560) avec 6,5 points et l’annécien Sébastien Houard (2370) avec 6,5 points.

_MG_9961 _MG_9922

Eugène débute par deux victoires face à Aymeric Brochier (1199) et Bertrand Fahys (2050) avant d’enchaîner par deux défaites face à Yves Hodot (1980) et Wahbi Ouadi (2050). Il termine donc la matinée avec 2 points sur 4.
L’après-midi reprend par deux défaites face à Clément Rodmacq (2170) et Samir Kerroumi (1590).
Une perf et une contre-perf, 2 points sur 6. Il va falloir se ressaisir.
Les trois dernières rondes se soldent par trois victoires face à Thibault Chiche (1730), Jacques Bertat (1450) et Patrick Lorenter (1770).
Avec 5 points sur 9 et une perf de 1866, Eugène termine 20ème du tournoi et premier jeune.

_MG_0209

Konogan débute la compétition par une défaite face à Romain Comien (1980). Il réalise sa première perf à la seconde ronde en battant Karen Sahakyan (1810).
Il perd la 3ème ronde face à Gérard Marchat (1850) et gagne la 4ème ronde face à Stéphane Level (1790).
Il termine donc la matinée avec 2 points sur 4.
L’après-midi commence mal : 3 défaites face à Boris Horvat (1880), Michel Sylvestre-Baron (1540) et Aymeric Brochier (1199).
Petit problème de digestion ? Panne sèche ?
Dans deux de ces trois parties, Konogan a pourtant eu l’avantage en milieu de partie avant de céder sur la fin.
Une petite victoire serait la bienvenue pour remonter le moral.
C’est chose faite en disposant de Pascal Catton (1399) puis de Vincent Faivre (1810).
Avec 4 points sur 9 et une perf de 1695, Konogan termine 34ème.
Encourageant à une semaine des championnats de France jeunes même s’il s’agira alors de parties lentes.

_MG_0089

Manu, l’ancien de la bande, commence par une défaite face à Bertrand Fahys (2050) puis une nulle face à la Gapençaise d’Aix les Bains (ou l’aixoise de Gap, c’est comme vous voulez) Sandrine Frion (également mère de Rodolphe). Il remporte sa première partie face à Baptiste Guido (1570) lors de la 3ème ronde avant de s’incliner face à Florent Budin (1940).
Manu termine la matinée avec 1,5 point sur 4 (à 1/2 point d’Eugène et de Konogan).
Contrairement aux deux autres aixois, Manu démarre l’après-midi sur les chapeaux de roue avec deux victoires sur Daniel Ligneaut (1790) et Nicolas Bregnac (1810).
Malheureusement, il termine le tournoi par 3 défaites face à des adversaires mieux classés : Yves Hodot (1980), Alain Goubet (1980) et Jean-Baptiste Lalechere (2290).
Manu finit 39ème avec 3,5 point et une perf de 1761. Un bon tournoi avec deux perfs.

_MG_0215

En conclusion, ce fut une bonne journée d’échecs avec une belle organisation du club chambérien et une belle maîtrise de Claire Pernoud (arbitre du tournoi) qui a réussi à clôturer le tournoi dans les temps malgré une petite indiscipline de certains joueurs (retard à l’inscription et/ou dans la transmission des résultats). Félicitations également à nos joueurs pour leurs bons résultats dans ce tournoi très relevé.

GA Rapide Chambéry 2013c

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s