Galerie

Classement chess.com (13)

Un treizième classement un 26 novembre, quelqu’un verra t-il un rapprochement ?
Toujours est-il que cette semaine, des perturbations échiquéennes se sont produites à l’Est de la France, en Savoie, sur la plateforme web du club d’Aix-les-Bains : http://www.chess.com/groups/home/aix-les-bains-chess-academy.

Classement chess.com (13)

Tout d’abord, notons la montée du petit Berger, alias Konogan, qui est à égalité avec notre vétérinaire adoré vouant un culte pour le massacre de cuillères en plein match de compétition ! Notre collégien talonne Leïla, la fille de Ghislain, notre brave Auvergnat qui, quant à lui, maintient sa troisième place, au désarroi de Virginie qui essaie de récupérer cette médaille de bronze ! Notre nouveau champion de Savoie 2013, Eugène, occupe toujours la seconde place du podium et ne cesse de progresser.

La petite minute d’espoir avec Jean-Pierre qui n’a pas réussi à maintenir son score en « échecs en éclair » au-delà de 2100 élos : serait-il humain ? A croire qu’il aurait une vie… Comme quoi l’adage « on en apprend tous les jours » est véridique !

Gégé le terrible monte gentiment les marches du classement et s’implique autant sur la plateforme virtuelle que dans la vie réelle, en participant régulièrement à des compétitions par équipe et donnant beaucoup de son temps pour la réussite du club. Petite note pour les jumeaux Bajulaz, Ugo et Manon, qui commencent à se faire un petit nom dans le classement. Manon prend du territoire : va-t-elle détrôner les ennemis inséparables, Enzo et Nathan ?

Le match en l’honneur de Gégé, http://www.chess.com/groups/team_match?id=336782, est toujours en cours : faisons-lui honneur en remportant nos parties !

Le moment tant attendu : la citation de la semaine (the weekly quote in english). Elle sera humoristique cette fois-ci, juste pour illustrer un parallèle entre le jeu d’échecs et la logique. Car pour suivre un plan et prévoir les coups de son adversaire, il en faut et pas qu’un peu ! Ainsi, vous n’aurez aucune difficulté, chers joueurs et passionnés d’échecs, à comprendre cette « phrase » de Philippe Geluck : « Aux échecs, on pourrait croire qu’il y a peu de forts joueurs et beaucoup de mauvais. Cependant il y a autant de joueurs qui gagnent que de joueurs qui perdent ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s