Galerie

5ème journée du championnat de France jeunes

Résultats de la journée :

Résultats 24 avril3

Classement des « grandes » catégories après 6 rondes :

Classement 24 avril b

Classement des « petites » catégories après 4 rondes :

Classement 24 avril a

Analyse de Jean-Pierre en direct de Montbéliard :

Nous sommes au coeur de la compétition et plus personne n’est indemne. C’est un tourbillon d’efforts intellectuels et d’émotions pour les participants de Savoie au Championnat de France.
Dans un effort homérique et pas lâchée des yeux une seconde par ses deux parents, Philippe et Sandrine, Lola est demeurée à 100% des points à l’issue de la 3e ronde. Sur la photo du jour, on la voit seule, dans la travée réservée aux petites poussines. Elle n’a pas dévissé de sa chaise, et son maintien exemplaire contraste étrangement avec les comportements d’enfants autour d’elle. Ca papote, ça bouge, ça rigole, ça appelle l’arbitre pour pas grand chose, et, parfois, ça se chamaille aussi. Lola l’emporte à l’issue d’une partie de 2 heures.

PicsArt_1398347920850

Même topo dans la partie suivante, la 4e ronde, où Lola se retrouve à la 3e table. Son adversaire est aussi redoutable qu’elle visiblement, et a adopté le même comportement de combat. On aperçoit de loin, à partir des travées, un incident s’esquisser , une discussion entre les deux joueuses. Les deux adversaires s’expriment posément et parlent avec l’arbitre, chacun exprimant sa version des faits. La partie se poursuit, longtemps, et Lola s’incline est visiblement épuisée par tant d’efforts.
Elle décompresse et pleure à chaudes larmes, ce qui n’a de cesse de nous émouvoir malgré le poids des années et l’expérience de ce genre de situation.
Des yeux embuées aussi pour Amadine. Franchement, l’auteur de ces lignes s’est soudain senti très utile car la Chambérienne ne savait plus trop où elle en était.
L’ainée des sœurs Blancs a probablement joué la meilleure partie de sa carrière et, au commande d’un véritable bolide, n’a pas trop su quoi faire de son excellente position. Son adversaire, paralysée, répétait les coups en attendant le coup de grâce … qui n’est pas venu. Car Amandine change son fusil d’épaule et se lance dans une attaque de mat, alors qu’elle est à court de temps. Sa position est toujours supérieure quand la panique s’empare d’elle avec une poignée de secondes à la pendule.
Elle perd sans trop comprendre pourquoi. C’est l’inexpérience ! Amandine n’avait rien d’autre à faire qu’attendre, elle aussi, que la position de son adversaire tombe comme un fruit mûr, en renforçant sa position.
Une bonne leçon, qui lui vaudra certainement de jolies victoires dans cette compétition.
Lisa annule complètement par hasard sa 3e partie, ce qui a provoqué bien des sourires. Les deux petites filles s’agitaient sur leurs chaises et la partie est devenue rapidement déjantée !
Mais avec 2,5 points sur 3, la minuscule Lisa, qui sera encore petite poussines l’année prochaine, se retrouve à la 5e table ! Ses parents n’en reviennent toujours pas. Quel potentiel !
Elle perd logiquement cette fois cette 4e partie, opposée à bien plus fort qu’elle, mais l’entraîneur commence à imaginer ce que deviendra cette petite fille très douée dans un an, au même endroit … quand elle sera devenue « grande ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s