Galerie

Départage nationale 4 jeunes : Chambéry vainqueur !

Départage nationale 4 jeunes entre Aix-les-Bains et Chambéry

Ambiance studieuse ce dimanche matin à 9 h 30 au siège de l’Académie d’échecs d’Aix-les-Bains.

A l’heure où certains vont à la messe, les vainqueurs de la poule « A » et « B » de la nationale 4 jeunes du Dauphiné-Savoie s’affrontaient pour un match de départage à mort.

Après que les présidents d’Aix-les-Bains et du Comité Départemental de Savoie se soient accordés sur les modalités du  départage qui ne figurent nulle part dans les textes, les pendules sont mises en route et le match débute avec un léger retard.

Pour info, il s’agissait, pour nous départager, de parties rapides 15’+ incrément de 10″, une concession arrachée aux forceps à Chambéry qui ne jure que par le système KO !
Nan, j’rigole ! En vérité, ils n’ont fait aucune objection, et l’ambiance était très bon enfant. Certains parents ont d’ailleurs demandé, à l’issue du match, quel était le score; ils ne l’avaient pas suivi du tout, cet affrontement titanesque, plus intéressés par le soleil d’été et des discussions de culture générale.

Les deux équipes ont toutes les deux survolé leur poule et arrivent gonflées à bloc pour ce départage. Qui va mordre la poussière pour la première fois ?

Chez les poussins, où officie à Aix-les-Bains une petite poussine de 7 ans, Aix-les-Bains a senti le vent du boulet d’entrée : la petite fille n’a pas disputé de parties longues depuis un certain temps et est prise à froid par un talentueux poussin chambérien, Tristan Roudil, déjà classé 1300 élo a 8 ans. La petite fille s’achemine vers une fin de partie avec une pièce de moins et devrait s’incliner. Sa concentration extrême la sauve de justesse, et elle partage le point. Inespéré ! Dans la revanche, elle balaiera un adversaire aux abonnés absents, sans doute très déçu de l’issue de sa première partie et qui n’a pas eu le temps de récupérer.

Sur le 3e échiquier, Manon met tout son cœur face au redoutable Baptiste Guido, un joueur expérimenté et déjà maintes fois titrés. Classé FIDE. A l’issue d’une ouverture audacieuse, la jeune Aixoise tient bien sa position pendant près d’une heure, mais l’expérience de Baptiste finit par s’imposer : il est simplement plus fort. Pour l’instant ! Car Manon, une poussine très stable qui joue surclassée comme Lola, progresse à grands pas.

Sur le second échiquier, Nathan Bouvet crée la surprise face à l’archi-favori Adrien Bailleul, pour la seconde fois en moins d’un mois. Nathan a  pour habitude d’avoir le dessous (si!) dans l’ouverture, car il n’y connaît strictement rien. Et surtout pas au gambit du roi que lui sert son adversaire. A moitié tondu, le Moussard * ne se démonte pas pour autant et regroupe ses pièces. On va voir ce que l’on va voir !  Comme au récent tournoi FIDE d’Aix-les-Bains, il trouve une prise chez son adversaire, un clouage, et une série de coups ultra-précis lui fait remonter la pente. Et même mieux : comme Tristan, le voici en finale avec une pièce de plus ! Toujours aussi calme, Nathan mène son avantage à bon port, sans lâcher sa proie : il engrange une victoire aussi inattendue que méritée. Aix-les-Bains va-t-il remporter le match malgré ses deux féminines surclassées (qui ne jouent pas dans leur catégorie d’âge) ??

Et sur le premier ? Amandine et Nicolas se connaissent parfaitement, vu qu’ils ont fait le championnat de France ensemble et jouent dans la même école d’échecs, celle d’Aix-les-Bains ! Car Amandine Blanc, du club de Chambéry, prend des cours chez nous : un bel exemple de collaboration intelligente qui ne demande qu’à être répétée, loin des géguerres de territoire que se livrent certains clubs (en fait, quasiment tous). Nicolas devait avoir l’avantage psychologique, car il a toujours eu l’ascendant sur sa camarade de jeu, mais Amandine a fait de gros progrès récemment, ce que nous avons soulignés déjà sur ce blog.  Tout s’est joué sur la case e4, solidement investie par un cavalier d’Amandine. Ce cheval de Troie devint le désespoir de Nicolas car sa position se détériore irrémédiablement. Il tente une diversion à l’aile-dame qui se révèle suicidaire car contrôlée en beauté par Amandine, très en verve dans cette partie. La victoire est enfin actée pour l’aînée des sœurs Blanc, et du même coup par Chambéry.

Marque finale : 4 à 3 en faveur de Chambéry.

La feuille de match à télécharger : départage Chambéry-Aix les Bains du _ juin 2014

 

Un très beau match, disputé dans un silence de cathédrale -normal, car l’hôtel des Eaux est un ancien couvent – et dans un respect mutuel teinté d’amitiés. Voici la photo de famille des deux équipes, pour la postérité !

20140608_112404

Seul point noir au tableau : le futur s’assombrit pour Aix-les-Bains qui ne dispose plus d’équipes en N3, et qui n’a guère l’intention de rejouer en N4 jeunes , suite à des expériences désastreuses, notamment des forfaits à répétition des trois équipes jeunes du club d’Annemasse. Cela nous a ôté toute envie de nous déplacer le dimanche matin pour aller jouer dans le 74. Heureusement, il nous reste notre tournoi permanent individuel du samedi, qui sera homologué à la rentrée.

Jean-Pierre Mercier

 

  • habitant de Mouxy !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s