Galerie

Quatrième journée du championnat de Ligue jeunes

Dimanche 22 février, 9h00 : la dernière journée du championnat de Ligue jeunes commence.
Dans la plupart des catégories, titres, podiums et qualifications pour le championnat de France vont se jouer dans les minutes ou les heures qui suivent.
Nous avons plusieurs chances de podium parmi nos 14 participants.
Le suspens est à son comble.
Du moins pour les joueurs à ce moment-là car pour vous… Vous connaissez déjà les résultats, donc pour le suspens, on repassera.
Mais pour ces jeunes joueurs à qui il reste une ou deux parties, imaginez le stress à gérer : d’ici la fin de matinée (ou au plus tard le début d’après-midi avec la remise des prix).

Petit(e)s poussin(e)s

C’est la catégorie dans laquelle nous sommes le plus représenté (et de très belle façon en plus).

Samuel DEUTSCH (1009 E) :
Perte contre Bastien PERIER-LECLERCQ (1009 E)
Perte contre Samuel DETRAZ (1009 E)
Avec 1 point, Sam-Sam (le plus jeune des participants) termine à la 15ème place.

Samsam est la mascotte du club, bien sûr ! Il remporte la médaille du plus jeune participant des championnats du Dauphiné-Savoie. En voilà un qui part de loin, avec encore deux années de « petit poussin » devant lui! – JPM

_MG_5794

Gabin DAVENEL (1070 N) :
Gain contre Charlie FAVRE-FELIX (1370 N)
Perte contre Lisa COSTA BOSCHETTO (1159 F)
Avec 3,5 points (soit la moyenne), Gabin termine à la 9ème place.

Une valeur sûre, Gabin. Nerfs d’acier, grande capacité d’adaptation, Gabin, 6 ans et des poussières, sera donc l’un des leaders de sa catégorie – petit poussin – l’année prochaine. Sa soeur de 8 ans, Agathe, ne lui cède en rien au niveau du talent, et elle était indisponible cette année pour les championnats de région. Elle sera poussine l’année prochaine et devrait dépoter elle aussi, vu la vitesse à laquelle elle résout les mat en 2 coups !  – JPM

_MG_5664

Bastien PERIER-LECLERCQ (1009 E) :
Gain contre Samuel DEUTSCH (1009 E)
Gain contre Louis VALLEE (1009 E)
Avec 4 points, Bastien termine à la 7ème place.

Bastien a été la révélation des championnats scolaires de Chambéry disputé un mois plus tôt. 2e invaincu au classement général avec 4,5 points sur 5. Tous les espoirs lui sont permis : il a la « vision intégrale en un coup », c’est-à-dire que vous n’avez pas intérêt de mettre une pièce en prise face à lui. Malgré son excellente 7e place, j’ose dire que Bastien, un peu stressé pour sa première grande compétition, n’a pas joué à son niveau. Il faudra donc compter sur lui l’année prochaine dans la catégorie poussin. Mais ce n’est pas tout. Bastien a un petit frère, Mathieu, de 5 ans. Une véritable terreur, une boule d’énergie, sur l’échiquier ou ailleurs. Déjà membre assidu de l’école d’échecs, il fera la paire avec Samsam. Mais méfiez-vous : il a aussi la bosse du commerce. Accompagnant son frère au championnat de région, il m’a « offert » un magnifique dessin. En fait un dauphin pré-imprimé.  » Combien tu me donnes? » m’a-t-il susurré à l’oreille. Bien sûr, il voulait un bonbon de la part de tonton Jean-Pierre. Comme je n’en avais pas, nous sommes partis sur une base de 10 000 US dollars. Après négociations – il ne me lâchait pas – , je m’en tire pour un euro. Ouf! Et je croise le regard de la maman, Céline, complètement catastrophé. – JPM

_MG_5675

Ghizelene OUELBANI (1050 N) :
Perte contre Gabriel THILL-SOLENTE (1230 N)
Gain contre Mathys MARTIGNONI (1009 E)
Avec 4 points, Ghizelene termine à la 6ème place et surtout 3ème chez les filles.
Elle est qualifiée pour le championnat de France.

Ghizelene est notre perle précieuse, bien cachée dans sa coquille. Elle ne se déplace que très peu en dehors du club.  Etudiante brillante à l’école d’échecs, elle prononce toujours la même antienne; « tu fais une partie ? ».  Elle sera encore petite poussine l’année prochaine, et prendra la relève de Lisa. Son enthousiasme, sa précocité, son entraînement avec les garçons – notamment son frère de 10 ans, Ramy, qui ne lui fait aucun cadeau – font de Ghizelene un espoir au niveau national. Son frère, dont les spécialités sont le blitz et les résolutions de mat, sera aussi l’un des acteurs du championnat poussin de l’an prochain – JPM

_MG_5670

Lisa COSTA BOSCHETTO (1159 F) :
Perte contre GIGNOUX-PEZZETTI Nathan (1009 E)
Gain contre Gabin DAVENEL (1070 N)
Avec 5 points, Lisa termine à la 3ème place en mixte et surtout 1ère chez les filles.
Elle est donc championne de Ligue et naturellement qualifiée pour le championnat de France.

Que de coupes et de médailles encombrent déjà les chambres de Lisa !  Comme elle a une maison à Grenoble et une autre dans les environs d’Aix, elle a compris qu’elle pouvait engranger deux fois plus de trophées que les autres! Pour parler sérieusement, Lisa est une joueuse nationale, qui a déjà l’expérience du Championnat de France. C’est le pendant féminin de Gabriel : championne de ligue, elle possède une passion du jeu et une soif de vaincre hors du commun, vraiment étonnant à son âge. Bien qu’elle entame sa 2e année dans notre école d’échecs, on ne l’a jamais vu ni versé une larme, ni même manifester la moindre fatigue.  Elle aurait tout aussi bien pu remporter l’épreuve mixte des petits poussins à la place de Gabriel, c’est la seule à pouvoir lui tenir tête. Voilà pourquoi, à Aix-les-Bains, on ne voit pas d’un très bon oeil la séparation des filles et des garçons en compétition, du moins chez les poussins et petits poussins. JPM

_MG_5837

Gabriel THILL-SOLENTE (1230 N) :
Gain contre Ghizelene OUELBANI (1050 N)
Gain contre Noemie BEAUSSIER (1180 N)
Gabriel termine 1er avec 7 points sur 7 !
Il est donc champion de Ligue et naturellement qualifié pour le championnat de France.

Ah non mais Gabriel ! Qui c’est celui-là, vous ne le connaissez pas ? Quand il apprit qu’un autre enfant, dans la catégorie poussin, avait fait 100% comme lui en petit poussin au Championnat de région, il s’est écrié : « OUCEKILE ?? » en regardant à gauche et à droite. Car Gabriel est fishérien. Il veut absolument remporter toutes ses parties, et s’en veut terriblement lorsqu’il perd: un caractère déjà bien trempé que ses parents ont du mal à tempérer, pour un surdoué des échecs made in Aix-les-Bains. Gabriel sera un joueur titré, Gabriel n’a pas de limite, qu’on se le dise. Il sera encore petit poussin l’année prochaine … 
Une anecdote ? au tournoi des – de 1500 d’Annecy en janvier dernier, le petit blondinet s’accrochait au premier échiquier lors de la dernière ronde. On voulait le faire dégager pour qu’il aille jouer ailleurs, dans la cour par exemple, mais non, il campait là, avec un aplomb qui prêtait à sourire. En fait c’était vraiment sa place, il jouait le gain du tournoi. 

_MG_5835

Ce qui nous donne deux titres, une troisième place et trois qualifiés pour le championnat de France !

Poussines

Nous avions deux représentantes dans cette catégorie : Morgane THILL-SOLENTE (1009 E) et Louise BLANC (1009 E).
Dans la quatrième ronde, Louise gagne face à Lou PLATAROTI alors que Morgane perd contre Romane SABATIER.
Pour la dernière ronde, les deux aixoises s’affrontent, Morgane avec les blancs et Louise avec les noirs.
L’enjeu de cet affrontement est la quatrième place, la « médaille en chocolat ».
Oui, mais… pas seulement.
Morgane s’impose face à sa copine de club.
Louise termine 5ème avec 1 point.

Louisette est un personnage. Elle fonctionne au ralenti, au grand dam de sa maîtresse d’école. Quand les autres ont fini, elle commence à se mettre en train. Mais attention, si on lui laisse le temps, à la fin elle a tout juste. Si le péché mignon des petits poussins et des poussins est de jouer trop vite en gâchant des positions prometteuses, ce n’est pas exactement son problème. C’est donc une référence lorsque l’on veut apprendre à un petit comment magner la pendule avec délicatesse, ou comment se hâter lentement pour amener son petit pion à dame. Sa gestion du stress est en tout point remarquable: elle ne sait même pas ce que c’est ! 

_MG_5809

Morgane termine 4ème avec 1,5 point et se qualifie pour le championnat de France.
Sympa, la médaille en chocolat.

Morgane, 8 ans, est à la ville la sœur de Gabriel. Difficile de croire à cela. Morgane n’aime pas la compétition, et préfère de loin le dessin. Mais l’aspect ludique et artistique des échecs l’attire néanmoins, et elle n’a pas besoin de se forcer pour jouer au Jeu des Rois.  Quand on lui fait une crasse, comme par exemple faire échec sans l’annoncer pour gagner avec deux coups illégaux, elle pleure à chaudes larmes devant tant de mesquinerie. On ne fait pas cela à une princesse.

_MG_5847

D’après certaines personnes dignes de confiance, il semblerait que maman ait versé une ou deux larmes (de joie) à l’annonce de sa qualification.

Poussins

Hugo COLLET :
Nulle contre Damien DELEPAUT (1090 N)
Nulle contre Clément BOURDEL (1190 N)
Après 3 défaites de suite, Hugo termine son championnat par une victoire et deux nulles.
Il n’a pas lâché prise, c’est d’autant plus encourageant qu’il était un peu malade.
Avec 3 points, il termine à la 11ème place.

Hugo Collet, champion poussin de Savoie et également champion des écoles, joue depuis peu. Il n’a pas l’habitude de jouer à ce niveau et a pris un mauvais départ, pour ensuite tomber vraiment malade. Il s’adapte quand même sur la fin, avant de filer au lit direct ! Hugo est brillant en mathématiques et résolutions de problèmes d’échecs, il occupe l’un des meilleures places au classement intérieur du club. D’accord, il est passé à côté de l’épreuve de la Motte Servolex, mais on va voir ce que l’on va voir à la prochaine ! Insouciance et opiniâtreté sont ses deux qualités maîtresses.

_MG_5817

Antoine DEUTSCH :
Nulle contre Gandhi GAUTIER (1250 N)
Défaite contre Valentin FERNANDEZ (1120 N)
En proie au doute depuis le championnat de Ligue 2014, Antoine a du mal à retrouver son niveau du championnat de Savoie 2013.
C’est un problème principalement psychologique.
Il ne faut pas qu’il désespère, ça va revenir.
Avec 3,5 points, il termine à la 9ème place.

Antoine est l’un des meilleurs élèves du club. Il va au cours du niveau 3 avec Konogan et Alexandre, et fait jeu égal avec eux dans les parties étalons. Mais ça coince, hou ça coince, dès qu’il s’agit de participer à une compétition, et cela depuis un an. C’est une valeur sûre du club et, lorsqu’il aura terminé sa mue, on va voir ce que l’on va voir, les paris sont pris. Eu égard à son savoir et ses analyses particulièrement étoffées, Le président-entraîneur voit en lui un éventuel successeur dans quelques (dizaines d’) années. 

_MG_5682

Pupillettes

À une ronde de la fin, elles sont encore 4 à pouvoir se qualifier.
Parmi elles, Louise COLLET qui affronte Diane PUYDT.
En cas de victoire, elle est assurée de sa qualifier pour le championnat de France.
Ça commence bien avec un avantage d’une pièce et d’un pion.
Malheureusement, ça se complique par la suite (peut être le stress ?) : Louise donne sa Dame et un pion !
Oups, Pau semble s’éloigner.
Mais, tant que la partie n’est pas terminée, il reste encore de l’espoir.
Effectivement, quelques minutes plus tard, Louise récupère sa Dame avec quelques autres pièces.
Elle remporte finalement la partie en 1h10′.
Le suspense est à son comble car elles sont trois à 3,5 points / 5 : Nounia FECIANE, Margaux MARTIGNONI et Louise COLLET.
Le titre va donc se jouer au départage et il faut attendre la remise des prix pour connaître le classement final.
Le résultat arrive : 3ème Nounia, 2ème Margaux et donc 1ère Louise.
Pour son premier championnat de Ligue, Louise se qualifie pour le championnat de France en remportant le titre régional !
Du coup, une deuxième maman (très gâtée pour son anniversaire) a versée une ou deux larmes de joie.
Si ça continue, on va se faire sponsoriser par kleenex.

Les résultats de Louise sont au beau fixe depuis quelques mois. On s’attendait à ce que « la soeur de … » tienne la chandelle à son frère Hugo Collet, le petit dernier, mais non, c’est elle qui monopolise les projecteurs. Une anxiété permanente sert de moteur à sa profonde concentration, et, lorsqu’elle est bien en train, rien ne lui échappe. Elle remporte le titre au départage à La Motte Servolex, mais aurait pu faire beaucoup mieux quand même ! 

_MG_5701

Pupilles

Après 6 rondes, Mael BOSSU a 2,5 points.
Il lui faudrait une victoire contre Alexis CHAPELANT lors de la dernière ronde pour assurer la moyenne (3,5 points / 7).
C’est chose faite en 1h30′ de jeu.
Avec 3,5 points sur 7, Mael termine à la 11ème place (mais à seulement 1 point du podium) dans un championnat très disputé (ils étaient 5 à 4,5 points pour la 3ème place) et très relevé.
C’est très encourageant pour la suite car Mael a un tempérament accrocheur : souvent en difficulté en début de partie, il ne lâche rien et revient petit à petit.
Dans cette compétition, ça n’a pas toujours suffit mais avec plus de rigueur dans les ouvertures, il devrait vite progresser.

_MG_5697

Benjamins

10ème à la fin de la première journée (après deux nulles), Konogan BERGER est remonté à la 3ème place après la 4ème ronde, puis à la première place après la 5ème ronde avant de redescendre à la troisième place après sa défaite (la seule du tournoi) lors de la 6ème ronde.
À une ronde de la fin, ils sont encore nombreux à pourvoir se qualifier pour le championnat de France.
Une victoire face à l’annécien Laurent SYLVESTRE-BARON lui assurerait le podium et la qualification.
Après un début de partie assez équilibré, il prend l’avantage pour gagner sa partie en 1h45′ (face à un Laurent qui, de l’avis de tous, a fait de très gros progrès cette année).
Là encore, gros suspense.
Ils sont trois à 5 points sur le podium : les grenoblois Thomas LEPOITTEVIN et Samuel LAVAULT (2 habitués des podiums et des titres régionaux) et Konogan.
Il faut donc attendre la remise des prix.
Samuel est troisième, Konogan est deuxième et Thomas remporte le titre avec 1/2 d’avance au départage (26 contre 25,5).
Ce n’est vraiment pas passé loin.

_MG_5644

Minimes

Alya BOUKHENFRA termine son championnat en affrontant Matthieu CROUZOULON (1199 E).
Elle s’incline en 1h00′ et, avec 2 points, termine à la 13ème place en mixte et surtout à la 3ème place en féminines, battue au départage pour la deuxième place par Camille JOLY (qu’elle a battu pendant le championnat).
Avec ce podium, Alya est qualifiée pour le championnat de France.
L’affrontement avec les garçons a rendu les parties plus compliquées pour les filles mais c’est en affrontant des adversaires (théoriquement) plus forts que l’on progresse.
Pour son premier championnat de Ligue, Alya aura beaucoup appris.

_MG_5693

Conclusion

Ce fut un championnat de Ligue très bien organisé par nos voisins chambériens avec l’aide de la Ligue. Beaucoup de suspense avec plusieurs vainqueurs (et podiums) désignés au départage.

Côté aixois, nos jeunes obtiennent 6 podiums :
– 3 premières places : Gabriel, Lisa et Louise C.
– 1 deuxième place : Konogan
– 2 troisièmes places : Ghizelene et Alya.

Nous avons également 7 qualifiés pour le championnat de France à Pau : les 6 médaillés auxquels il faut ajouter Morgane.
Ce qui fait que nous arrivons en tête des clubs à ce championnat de Ligue jeunes.
Un grand bravo à tous nos jeunes pour ces très bons résultats !
Vous avez fait plaisir à votre président-entraîneur ainsi qu’à tous vos supporters.

Récapitulatif des podiums :

Classement par club

Prochaine étape : le championnat de France jeunes à Pau du 26 avril au 03 mai 2015.
À suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s