Galerie

Quatrième journée du championnat de Ligue jeunes (petites catégories)

Petit(e)s poussin(e)s :

Après ses défaites lors des deux rondes précédentes, Gabriel s’est bien ressaisi dimanche et termine sur deux victoires contre Léo-Paul Wambst (1009 E) et Dimitri Sudomir (1009 E).
Avec 5 points, il remonte finalement à la deuxième place. Son léger passage à vide en milieu de championnat ne lui a pas permis de conserver son titre de l’année dernière mais ça va lui permettre de rebondir leur du championnat de France.
Gabriel n’est jamais aussi redoutable qu’après une défaite et cette deuxième place lui laisse certainement un goût d’inachevé.
C’est un guerrier (de 8 ans !) qui sait rebondir et on aura l’occasion de s’en apercevoir à Gonfreville l’Orcher.

GA Gabriel

Gabriel

Ghizelene continue sa série de victoires en disposant de Samuel Detraz (1140 N) lors de la 6ème ronde.
En course pour la première place du tournoi à une ronde de la fin, elle s’incline malheureusement face à Louis Vallee (1090 N) lors de la dernière ronde.
Elle termine 4ème avec 5 points (comme Gabriel). Elle est surtout première féminine et conserve donc son titre de l’année dernière. Elle a fait jeu égal avec les garçons et sera à surveiller lors du championnat de France.

GA Ghizelene

Ghizelene

Lucie termine son tournoi en beauté avec deux victoires contre Pénélope puis contre Antoine Casanova (1009 E). Une fin de tournoi qui lui permet de terminer 8ème du tourni et surtout 2ème féminine avec 3,5 points.
Pour une première, c’est une très belle première.
Elle a naturellement gagné son billet pour Gonfreville l’Orcher où elle va pouvoir profiter d’une (petite) semaine avec les meilleures Françaises pour continuer sa progression.

GA Lucie

Lucie

Depuis le début du tournoi, Sam Sam alterne victoires et défaites.
Dimanche n’a pas échappé à la règle : après avoir perdu contre Dimitri Sudomir (1009 E), il remporte sa dernière partie face à Théodore.
Il termine finalement à la 13ème place (10ème ex-aequo) avec 3 points… et conserve haut la main son titre mondial du plus beau sourire que ce soit pendant une partie, après une victoire ou même après une défaite. Un très bon esprit sportif dont devraient s’inspirer certains adultes de « haut niveau ».
Et si les enfants nous montraient l’exemple à suivre ? …

GA Samuel

SamSam

Théodore réussit la nulle face à Baptiste Bourdel (1009 E) avant de s’incliner face à Sam Sam.
Il a la particularité d’avoir rencontrer Pénélope, Lucie et Sam Sam au cours de ce tournoi : au moins, il n’a pas été trop dépaysé pour son premier championnat de Ligue.
Il était là pour apprendre et il va s’apercevoir dans les prochaines semaines que ce tournoi a été une belle expérience nécessaire pour lui permettre de progresser plus rapidement.

GA Theodore

Thédore

Pénélope a perdu ses deux dernières parties face à Lucie puis face à Antoine François-Passignat (1009 E).
Si elle a manqué de réussite dans ses parties, elle a énormément progressé dans la notation de ses parties.
Très appliquée dans l’écriture, elle a passé beaucoup plus de temps à noter ses parties qu’à les jouer ce qui explique qu’elle ait perdu deux parties au temps (je tiens l’information d’une personne digne de foi et impartiale : Pascale, la maman vice-présidente, animatrice du club, j’en passe et des meilleurs.
Je ne me souviens plus exactement du nombre de points marqués car j’ai perdu sa grille et je ne suis pas très bon en additions.

Pénélope

Poussines :

Lisa termine son championnat par deux nouvelles victoires face à Clémence BOUR (1009 E) et Noemie Beaussier (1099 F).
Avec 4 victoires pour 1 seule défaite (les poussines n’avaient que 5 rondes) et donc 4 points sur 5, elle termine 2ème du tournoi et se qualifie pour le championnat de France. Son tournoi à Gonfreville l’Orcher (la prochaine fois, organisez le championnat à Gap c’est plus rapide à écrire) risque d’être intéressant à suivre…

GA Lisa

Lisa

En course pour la qualification, « Louisette » (petite Louise, à ne pas confondre avec Louise… Collet) était opposée à Lola-Shaina Milojevic-Daim (1040 F) lors de la 4ème ronde. Elle ne parvient pas à réussir l’exploit et s’incline logiquement face à la favorite du tournoi.
Pour espérer se qualifier, elle doit absolument gagner sa dernière ronde face à Clémence Bour (1009 E). En fin de matinée, c’est chose faite.
Maintenant, le suspense commence : elles sont trois poussines à deux points pour la troisième place.
Sur ces trois filles, deux seulement seront qualifiées.
Étude du règlement par Maître Jean-Pierre : finalement, au dernier départage (la performance), Louisette termine à la troisième place… en partie grâce à son manque d’expérience (faisant peu de tournois, elle a un classement à 1010 N contre 1040 N et 1099 F pour ses deux adversaires).
Compliqué ? Alors, retenez l’essentiel : elle termine 3ème et est qualifiée pour le championnat de France.

GA Louise B

Louisette

Poussins :

À deux rondes de la fin, Hugo était encore en course pour la qualification.
Lors de la 6ème ronde, il s’impose face à Charlie Favre-Félix (1290 N).
Une victoire est absolument nécessaire (mais pas forcément suffisante car on aurait alors éventuellement droit à un départage) lors de la dernière ronde face à Jean-Baptiste Bailleul (1094 F).
Malheureusement, Hugo finit par s’incliner face à son adversaire Chambérien et laisse passer sa chance d’aller au championnat de France.
Il réalise néanmoins un bon tournoi et termine à la 6ème place avec 4 points sur 7.

GA Hugo

Hugo

Comme Hugo, Bastien pouvait encore espérer la qualification à deux rondes de la fin.
Il s’incline malheureusement face à Clément Bourdel (1260 N) lors de la 6ème ronde. Avec 3 points sur 6, les chances de qualification s’envolent.
Il termnine victorieusement le tournoi en disposant de Moïse Samouh (1009 E) lors de la 7ème ronde.
Avec 4 points sur 7 (comme Hugo), il termine à la 8ème place.
C’est très encourageant pour l’année prochaine où il sera encore poussin.

GA Bastien

Bastien

Conclusion :
Un très bon tournoi de l’ensemble de nos (très) jeunes joueurs avec notamment 1 titre, 5 podiums et 5 qualifiés pour le championnat de France dans les « petites » catégories ».
Si on ajoute le titre de Louise en pupillette et les 2èmes places de Morgane (pupillette) et Konogan (benjamin), nos jeunes reviennent de la Motte Servolex avec :
– 2 titres
– 5 places de second
– 1 place de troisième
– 8 qualifiés
Même si certains n’ont pas réussi à se qualifier, tous nos jeunes ont brillamment défendu les couleurs du club et peuvent être félicités pour leurs résultats et leur comportement.
Donc, un grand bravo à tous.
Votre président peut être fier de vous.

Seul petit bémol (désolé de finir ainsi), après la remise des prix, on apprend que deux petites poussines ne participeront pas au championnat de France.
Du coup, Pénélope est repêchée et pourra participer (comme son frère et sa soeur) au championnat de France.
Grande surprise et grande joie du camp aixois.
Malheureusement, deux heures plus tard, le père d’une des deux petites poussines envoie un mail à l’arbitre pour expliquer que sa fille veut faire le championnat de France.
Du coup, Pénélope n’est plus repêchée.
C’est normal car son adversaire à gagner le droit de participer mais…
Imaginez la déception de Pénélope à 5 ans et demi : tu vas au championnat de France… En fait, non, tu n’y vas plus.
Bien sûr, ce n’est la faute de personne : ce n’est pas évident sur le coup de dire qu’on va prendre une semaine de congés pour aller à un tournoi d’échecs à l’autre bout de la France alors que son enfant à 5 ou 6 ans.
C’est encore moins évident de dire non à une petite fille qui veut participer à ce championnat (c’est quand même une grande fête).
La Ligue peut difficilement faire autrement que d’inscrire la fille qualifiée et dire à celle qui était repêchée que finalement elle reste à la maison.
Mais, peut être faudrait-il demander aux familles de réfléchir au calme (la nuit porte conseil) et de ne rendre leur réponse que le lendemain par mail.
Car, même si personne n’est fautif, il reste au bout du compte la grosse tristesse d’une petite fille de 5 ans et demi.

IMG_8277
Console toi Pénélope car tu es quand même la plus « mimi » de toutes, tu as un super doudou et ta maîtresse va faire une drôle de tête lorsqu’elle va voir tes progrès en écriture.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s